Pourquoi la Bible n'est pas un simple livre ?

07 août 2013 à 03h45 - 3715 vues

 

Tout simplement car il s’agit d’un livre divin !

La bible est un livre fabuleux, exceptionnel, unique. Son histoire, sa constitution, son contenu tiennent du miraculeux et  nous prouvent par la même le caractère divin de ce message.

Le fait que la bible existe encore de nos jours et en aussi grand nombre est un miracle. En effet on constate qu’il reste très peu d’exemplaires d’ouvrages datant de l’Antiquité comme La guerre des Gaules ou Les annales de Tacite. La bible est le livre le plus édité de nos jours, à des centaines de milliers d’exemplaires. C’est le seul ouvrage qui dépasse le nombre d’éditions des différents volumes d’Harry Potter. Elle est traduite en 366 langues, 928 pour le Nouveau testament. Actuellement la bible est en cours de traduction dans 1665 langues. . Voltaire, jouant les prophètes , prévoyait qu’elle disparaîtrait à jamais trente ans après sa mort. Eh bien, trente ans après lui, les premières sociétés bibliques commençaient à la diffuser massivement ! Jésus a dit « Le ciel et la terre passeront mais mes paroles ne passeront pas » (Luc 21v33)

La bible a été écrite sur plus de quinze siècles, elle contient 66 livres rédigés par 44 auteurs différents ayant vécu à différentes époques et dont les conditions sociales, intellectuelles, culturelles sont très variées. On peut relever entre autre qu’Amos était berger, Daniel de race royale, Matthieu péager, Luc médecin pourtant la bible forme un tout ce qui nous prouve bien son caractère divin. Elle contient différentes parties : législative, historique, prophétique, dogmatique, hymnologique, futuriste et de sagesse.

Cette citation du Nouveau manuel de la bible souligne son caractère unique, exceptionnel, qui ne peut s’expliquer que par le fait qu’il s’agit d’un livre divin :

« Elle contient des histoires mais ce n’est pas des histoires, elle traite du bien et du mal mais ce n’est pas un traité de morale, elle donne un sens à la vie mais ce n’est pas de la philosophie, elle est ancienne mais toujours actuelle et répond aux besoins des cœurs »

Ce que dit la bible annonce et révèle confirme que nous avons à faire à un livre divin. Dès le départ on lit : « au commencement, Dieu créa les cieux et la terre ». Le lecteur se trouve directement face à Dieu, il n’y a pas de préface, de préparation. De plus, la bible nous présente un Dieu en trois personnes ! Le lecteur est placé face à une réalité énigmatique, mystérieuse, il l’accepte ou il le rejette. Cela fait appel à la foi et non à la raison. On ne peut reconnaître l’autorité normative de Dieu ou découvrir ses richesses sans la foi (Hébreux 11V6) La bible nous présente un Dieu tellement transcendant, élevé que cela dépasse les limites de notre entendement. Contrairement à ce que soutiennent certains, aucun homme ne peut inventer, imaginer un Dieu si complexe, ni des notions telles que la trinité, ni un plan de salut si profond, si glorieux, universel et à la portée éternelle. Bien que la critique moderne affirme que l’auteur de la genèse a repris es récits mythologiques des populations babyloniennes , sumariennes, égyptiennes, nul récit de la création n’est comparable à la simplicité et à la révélation des trois premiers chapitres de la Genèse. Il faut souligner également que Genèse chapitre 3 est le seul écrit au monde à révéler le péché et la chute de l’homme. D’autres notions révélées dans la bible comme les noms de Dieu : Elohim ou le tétragramme : YHWH, nous prouve que nous avons affaire à un livre inspiré. L’inspiration est l’influence déterminante qu’exerce le Saint Esprit sur les écrivains sacrés pour qu’ils annoncent et rédigent de façon autorisée et exacte le message reçu de Dieu. Cette influence, elle les a guidés jusque dans l’emploi des mots pour les garder de toute erreur et de toute omission dans le respect total de leur personnalité. Il y a là une articulation entre l’humain et le divin que l’on ne peut disséquer au scalpel. La bible ne nous explique pas comment cela se passe, cela demeure un mystère.

Dans I Pierre 1 V12 nous pouvons lire : « Il leur fut révélé que ce n’était pas pour eux-mêmes mais pour vous qu’ils étaient les dispensateurs de ces choses ». Les auteurs aujourd’hui disparus, ne comprenaient pas tout ce qu’ils écrivaient. Ils s’adressaient aux générations futures. Leur message, bien qu’ancien, est toujours actuel, puissant, agissant. Cela prouve bien que même si nous y trouvons la marque de l’homme (style, vocabulaire…) La bible est un message divin. Il s’agit d’une inspiration pleinière (entière) et verbale (au mot près)

La bible affirme être la parole de Dieu. 3808 fois nous pouvons lire : « L’éternel dit ». Cette affirmation se retrouve également dans II Timothée 3 V15 et 16 : « Toute écriture est inspirée de Dieu »  et dans II Pierre Iv21 : « car ce n’est pas par une volonté d’homme qu’une prophétie a jamais été apportée mais c’est poussés par le Saint esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu ». La bible n’est donc pas une compilation de légendes mais bien un livre divin, plus même, la parole de Dieu. C’est d’ailleurs ce qui fait qu’on lui reconnaît une autorité (à la différence des livres apocryphes) Luther a dit « Lire ou entendre les écritures n’est rien d’autre que d’entendre Dieu ». Combien d’hommes et de femmes ont pu témoigner que la parole de Dieu a changé leur vie, a répondu à leur soif ! Alors n’attendez plus pour vous plonger dans la parole puissante de celui qui vous aime afin de la vivre !

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article