C'est pas de ma faute !

1991 vues
Télécharger le podcast

« C'est pas de ma faute : Mon solex n'a pas démarré ! »

Cette année-là, au lycée, j'étais dans une classe vraiment très sympa et … pas du tout motivée par les cours, d'ailleurs l'année suivante les résultats au Bac ont été très parlants.

Le mardi matin la journée commençait par un cours d'anglais. L'un des copains de classe, qui détestait cette matière, arrivait systématiquement en retard, avec toujours la même excuse : « Mon solex n'a pas démarré », puis il filait s'asseoir derrière, le plus loin possible du tableau, en espérant pouvoir finir tranquillement sa nuit. Forcément on le voyait quand même un peu et de temps en temps le prof l'interrogeait, ce qui le faisait sursauter. En général il avait bien du mal à répondre, car il n'avait pas suivi le début du cours. Notre prof, qui avait tout du parfait gentleman, y compris l'accent, après quelques semaines l'a accueilli par : « C'est ton solex ? Il n'a pas démarré ?* » Le copain a bredouillé une vague réponse avant d'aller se cacher au fond de la classe. Je crois bien que la semaine suivante, le solex a dû accepter de démarrer à l'heure !

Quelques leçons à tirer de cette histoire vraie :

Nos ados ont des goûts et des préférences, surtout en matière de profs et de cours. Alors comment les motiver ??

Beaucoup de choses peuvent se régler avec un peu d'humour, associé à un peu de discernement. Le prof avait bien compris ce qui se passait et en le mentionnant tranquillement, il a dénoué l'affaire sans même élever la voix.

Comme dans le cas du copain, un ado pris en flagrant délit ne va pas forcément s'empêtrer dans des explications interminables et pas convaincantes, alors qu'il sait qu'il a tort.

Ce n'est pas parce qu'un ado a de mauvaises notes qu'il est forcément incapable. Donc il est inutile et même malsain de l'enfoncer en le jugeant sur son comportement. Il n'est pas du tout impossible que le fameux copain travaille depuis des années maintenant pour une multinationale et parle anglais toute la journée ! Ça s'est déjà vu.

A cette époque il était juste encore moins motivé que les autres !!!

Et bien sûr : quand nous sommes excédés - ce qui peut arriver même aux meilleurs ! - nous avons bien entendu le recours de la prière, alors ne vous en privez surtout pas ! Le mieux est d’ailleurs de prier avant même d'avoir envie de les … : bousculer ! Pensez aussi à leur demander pardon si vous êtes allés trop loin. Vous ne descendrez pas dans leur estime, bien au contraire.

 

Bon courage avec vos ados !

 

* En français, of course !

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article