Ne jugez pas selon l'apparence

463 vues
Télécharger le podcast

Jean 7 : 24 Ne jugez pas selon l'apparence, mais jugez selon la justice.

 

Il y a quelques années, en allant faire mes courses je traversais un bourg que je connais bien, quand tout à coup mon regard a été attiré par un homme debout sur son balcon, qui péchait à la ligne. J'ai éclaté de rire devant ce tableau tout à fait insolite, et j'ai pensé qu'il était complètement fou car il n'y a pas de rivière à cet endroit-là. En rentrant chez moi, juste par acquis de conscience, j'ai cherché à voir s'il n'y avait pas une autre explication à ce que j'avais vu. De fait, après avoir identifié la maison, j'ai ralenti et observé et j'ai découvert un tout petit bassin plein d'eau, juste à l'endroit où la canne à pêche était lancée ! Alors j'ai essayé de me rappeler si l'homme était seul ou s'il avait avec lui un enfant à qui il montrait comment pêcher.

Mais je me rappelais surtout de la ligne tendue vers le gazon ! Je me suis sentie bien bête et prise au piège d'un jugement hâtif et faux sur ce que mes yeux avaient vu !

Je vous raconte cette petite anecdote pour illustrer le fait que nous jugeons quelquefois, et peut-être même souvent, de façon trop rapide. Nous pouvons avoir raison sur les faits mais en faire une mauvaise analyse et en tirer de mauvaises conclusions, juste parce qu'il nous manque un élément central, comme le petit bassin dans l'exemple que j'ai cité.

En tant que parents nous avons souvent à analyser et même à « juger » des situations que nous ne connaissons que par les rapports que nos enfants nous en font. Comme l'objectivité n'est en général pas leur point fort, et que leurs explications sont souvent assez bruyantes et confuses, il n'est pas toujours facile d'avoir une idée claire de ce que s'est passé. Et malgré tout nous ne pouvons pas toujours nous en démarquer par un « Je ne comprends rien à ce que tu me dis, débrouillez-vous entre vous » (les enfants). Dans certains cas nous devrons presque aller jusqu'à mener une petite enquête auprès de chaque « acteur », pour mieux comprendre les choses, les analyser et si besoin prendre des décisions ou décider de sanctions.

Pas facile le rôle de parents, vous ne croyez pas ? Mais dans ces situations, comme d'ailleurs dans toutes les autres de notre vie, nous pouvons demander de l'aide au Saint-Esprit, pour savoir d'une part si nous devons intervenir, d'autre part comment.

Notre objectif : manifester le caractère de Dieu et donc agir avec sagesse, discernement, justice mais aussi et surtout avec amour ! Tout un programme …

 

Soyez bénis !

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article