Souchon & Voulzy

2835 vues
Télécharger le podcast

Au bout de 40 ans d’amitié, ils ont sorti leur premier album commun et j’ai mis presque autant de temps à leur consacrer une émission.

C’est un duo mythique dont je vais vous parler aujourd’hui, un duo qui a su tenir dans le temps, un duo causant de belles contrepèteries, un duo empreint des embruns de mer, de douceur, deux français sentimentaux, il s’agit d’Alain Souchon et Laurent Voulzy.

Un album rempli de paroles différentes des albums du moment, qui sont très intéressantes.

Ils y expriment, comme dans la première chanson, la plus reprise et diffusée : Derrière les mots, des questionnements intérieurs, le fait qu’il y a derrière les voix des cœurs qui passent par de multiples humeurs et tourments, pleurs et sentiments…

Les êtres humains ne sont pas des êtres insensibles et au-delà des mots, il se passe des choses sous l’influence de l’amour, de la haine, des relations, du monde…

Chez certains qui n’ont rien, une colère se lève dans leurs cœurs…

Au-dessus de tout cela vole un oiseau malin qui regarde tout cela et met en relief les différences et les abus des grands et la misère des petits.

Souchon et Voulzy lancent au travers de cet oiseau un message d’avertissement : prenez garde.

Et ils ont raison, le monde ne peut pas tourner comme cela pendant encore bien des siècles. Il nous faut prendre garde à ceux qui n’ont rien et faire attention à l’utilisation de notre vie. Cet oiseau pourrait aussi chanter les annonces bibliques sur l’avenir du monde qui annoncent un monde qui s’en va en ruine et la condamnation éternelle qui s’étend sur ceux qui refusent de croire en Dieu.

Alors, face aux difficultés de la vie, on a qu’une seule envie, fuir en avant, rouler à fond sans plus réfléchir…oui mais on cherche l’amour en ile de France, on le pleure comme Consuelo en souffrant de se souvenir.

Bref, on s’occupe de nos petites vies sauf de l’essentiel de nos vies, à savoir en trouver le sens et la raison…

Puissiez-vous les avoir trouvés lorsque je reviendrai dans une prochaine émission…

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article